Réparation de fissures importantes, maison années 70. Carantec

La maison est en parpaing de ciment (blocs creux) et a souffert de tassements différentiels. Deux fissures importantes en haut de chaque pignon occasionnent des passages d’eau. Après installation de l’échafaudage nous préparons le support (piquage et surfaçage) de part et d’autre de la fissure. Réalisation d’ancrages, sortes de points de suture en fers, scellés dans la maçonnerie avec du « scellement chimique » (résine bi-composante) ou simplement du mortier hydrofuge.

Avant intervention

Avant intervention

Piquage

Piquage

Suture

Suture

Scellement

Scellement

Etanchéité

Étanchéité

Nous avons ensuite réalisé la couche de corps de l’enduit, en incluant une trame à enduire.

Enduit couche de corps, Dégrossis

Enduit couche de corps, Dégrossis avec Trame.

Surfaçage

Surfaçage

La finition est réalisée, ainsi que trois couches de peintures (ci-dessous)

IMG_5828

IMG_5831IMG_5827

Lorsque l’on « colle » un matériau sur un autre, ce dernier doit être « sec, propre et sain » , selon les termes usuels. En maçonnerie ou même carrelage ou peinture à la chaux ou acrylique, on aime travailler sur un support légèrement humide, « ressuyé »,  pour une meilleure réserve en eau des passes à venir. C’est un travail « A fresco », c’est à dire « à frais », car la carbonatation de la chaux, des liants, est une réaction irréversible.. une réaction lente donnera au mortier la plus grande souplesse, évitant ainsi les fissures dues à un mortier trop « raide » (cf. le chêne et le roseau, ou le bambou!).

Merci à nos hôtes de ce chantier.