La maison est en parpaing de ciment (blocs creux) et a souffert de tassements différentiels. Deux fissures importantes en haut de chaque pignon occasionnent des passages d’eau. Après installation de l’échafaudage nous préparons le support (piquage et surfaçage) de part et d’autre de la fissure. Réalisation d’ancrages, sortes de points de suture en fers, scellés dans la maçonnerie avec du « scellement chimique » (résine bi-composante) ou simplement du mortier hydrofuge.

Avant intervention

Avant intervention

Lire la suite »

 

Pose d’un parquet chêne sur lambourde avec une isolation liège panneau sur hérisson.

 

Fabrication et pose d’un petit portillon et d’une porte en chêne massif.

 
 

 

Agrandissement des ouvertures à venir, dalle et réfection du carrelage en terrasse

Agrandissement des ouvertures à venir, dalle et réfection du carrelage en terrasse

Lire la suite »

 

IMG_4840[1]

Lire la suite »

 

Réalisation d’un solivage à Trégarvan, dans une maison où l’humidité des murs entièrement recouverts d’enduit ciment pendant de trop longues années a fait pourrir les solives en bout. Leurs autres faiblesses à conduit à leur remplacement complet plutôt qu’un renfort.

Voici les différentes étapes de la réalisation de ce solivage en douglas massif, « à la française », avec entretoises obliques mélèze.
Le plafond est en planche de mélèze brute.
Un parquet massif en châtaignier est posé cloué sur un complexe résilient fibre de bois 40mm-lambourdes sans contact avec le solivage.

 

Réfection d’une couverture à St Urbain :

 

 

Isolation thermique par l’extérieure (ITE) d’une maison mitoyenne de ville.
Structure porteuse rapportée, rigidification en fibre de bois, ouate de cellulose insufflée.
Bardage douglas vertical, châssis fixes triple vitrage.

 

 

 

Construction d’un abri de jardin à Ploeven.
Structure ossature bois douglas, contreventement OSB (pas de perspiration de la paroi nécessaire), bardage douglas vertical à couvre-joint brut de sciage, porte de même nature.

 

Thank you for your upload